Les informations sur l ulcere a l estomac

Longtemps, on a pensé que l’ulcere a l estomac, ou ulcère gastrique, était provoqué par le stress ou la nourriture épicée. En 1875, des scientifiques allemands mettent en évidence la présence d’une bactérie, Helicobacter pylori. En 1982 deux chercheurs australiens confirment. Ils obtiennent ainsi le prix nobel de médecine en 2005.

L’ulcere a l’estomac: Une maladie de « pauvre »

L’ulcere a l estomac affecte la population de façon inégale. Lié à de mauvaises conditions d’hygiène, il touche les plus défavorisés. Dans les pays en voie de développement, jusqu’à 90% de la population souffre d’ulcere a l estomac,alors qu’en Europe on estime à seulement 20% le taux de malades.

 

Des manifestations variables de l’ulcère gastrique

Les symptômes de l’ulcere a l estomac ne sont pas toujours bien identifiés. Brûlure, crampe doivent alerter. Les douleurs disparaissent aux repas et à la consommation de produits laitiers. La maladie connaît des phases évolutives surtout au printemps et à l’automne. Elle peut provoquer vomissements,perte d’appétit et de poids, difficulté de digestion, avec éructations.

 

Pas forcément lié à la bactérie Helicobacter pylori

Les facteurs de risques de l’ulcere a l estomac sont le stress, l’abus d’alcool et le tabac. Indépendamment de la bactérie Helicobacter pylori, il peut être un effet secondaire à la prise d’aspirine, de corticoïdes ou d’anti-inflammatoires. 85% des cas restent malgré tout dus à la présence de la bactérie. Des complications sont possibles, par exemple hémorragie avec vomissements de sang. Toutefois, l’ulcere a l estomac n’évolue jamais en cancer.

 

ulcere gastrique

Voici un ulcère gastrique… Mignon?

Réduire l’agression

Le traitement de l’ulcere a l estomac a pour objectif de soulager la douleur au moyen de pansements gastriques. Il doit être accompagné d’antibiotiques afin que la guérison soit définitive. Le recours à la chirurgie reste une intervention d’urgence exceptionnelle.

 

La prévention de l’ulcere gastrique

Eviter le stress, l’alcool, la tabac, le café, les sodas et les épices permet de réduire les agressions. Consommer des laitages et éviter d’absorber de l’aspirine et des anti-inflammatoires à jeun, surtout de façon prolongée. Une bonne hygiène de vie constitue la meilleure des préventions contre l’ulcère à l’estomac.

Twitter Digg Delicious Stumbleupon Technorati Facebook Email

Comments are closed.